Parce qu’ils ont des besoins particuliers, certains enfants handicapés nécessitent un lit adapté. Plus sécurisé et sécurisant pour l’enfant, ce type de lit facilite également le quotidien des parents et des soignants. Pour vous aider à choisir celui qui conviendra parfaitement, voici quelques questions à se poser.

Quels avantages d’un lit adapté pour un enfant handicapé ?

Ces lits sont pensés pour minimiser les risques d’accident grâce à divers aménagements : barreaux, plexiglas, capitonnages, ciel de lit… Ils bénéficient de parois latérales qui peuvent être bloquées ou largement ouvertes.
Ils sont généralement motorisés pour permettre au sommier de monter ou descendre (ce qui permet de faciliter les soins, de simplifier l’accès ou la sortie du lit pour l’enfant, ou encore d’interagir avec l’enfant tout en étant debout et non penché sur lui) et de relever facilement le buste ou les jambes.
Certains lits peuvent descendre très près du sol (17 cm) pour permettre aux enfants qui se déplacent sur les fesses ou à genoux de pouvoir monter et descendre du lit facilement.

lit réglable motorisé pour enfant handicapé

Plus de sécurité pour l’enfant, plus de confort pour le parent.

Dans quels cas un lit adapté est-il recommandé ?

• Dans le cas de handicaps ou polyhandicaps, syndrome d’Angelman, syndrome de Rett ou syndrome de Huntington, un lit sécurisé permet d’éviter les risques de déséquilibre et de chute du lit.
• Dans le cas d’enfant hypotonique ou paraplégique, les soins sont facilités par l’accès latéral et le sommier réglable en hauteur.
• Dans certains cas de Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA), les enfants ont besoin de se sentir protégés et de passer la nuit dans un endroit sécurisant, enveloppant : certains lits permettent de créer cet espace rassurant.
• Dans le cas de trisomie ou de troubles du comportement, un lit adapté permet, notamment la nuit, de sécuriser l’enfant dans son lit en empêchant la déambulation, par la fermeture des portes.

lit avec portes transparentes en plexiglas pour enfant handicapé

En plexiglas ou avec des barreaux, les portes permettent aux parents d’être sûrs que l’enfant reste bien dans son lit.

Pour quel niveau de sécurisation opter ?

La capacité de l’enfant à se redresser ou non, à se mettre à genoux ou encore à se hisser sur ses jambes définit le niveau de danger potentiel. Cela permet de déterminer notamment la hauteur des barreaux (par exemple : 67 cm, 102, 136, 170 ou même sur mesure) en tenant compte de l’épaisseur du matelas et de la croissance de l’enfant. Le lit peut être ouvert ou fermé au-dessus.

lit sécurisé pour enfant handicapé avec portes de grande hauteur.

Les lits sont sécurisés par des barreaux allant jusqu’à 170 cm, voire plus.

Combien d’heures l’enfant va-t-il passer dans son lit en 24 h ?

Plus la durée est importante, plus la qualité du matelas l’est aussi, ainsi que la qualité de conception du lit.
Par ailleurs, il faudra prévoir un espace plus grand, pour que le lit soit utilisé comme un parc. Dans ce cas, il est possible de réaliser un matelas au-delà de 100 cm de largeur, jusqu’à 140 cm.

Comment adapter le lit aux troubles de comportement sévères ?

Lorsque l’enfant est susceptible de développer des crises violentes, est sujet à des crises d’épilepsie ou des comportements d’automutilation, il faut s’assurer que la conception du lit le protège efficacement, grâce, par exemple, à un capitonnage, qui peut être amovible.
Si l’enfant a tendance à frapper la structure ou à se projeter contre les parois du lit, la solidité générale doit être irréprochable et les matériaux de première qualité : bois massif ou aluminium. Les portes du lit doivent être renforcées par une barre de sécurité et le lit doit être extrêmement stable.
Si l’enfant risque de coincer un membre entre les barreaux, il faut opter pour des parois en plexiglas.

Quelles dimensions choisir pour un lit adapté à un enfant handicapé ?

Il convient de tenir compte de la croissance de l’enfant et du temps qu’il passe dans le lit : un lit plus grand que le strict nécessaire sera plus agréable pour lui. Le sommier peut varier de 80, 90, 100 ou 140 cm de largeur et de 1,70 ou 2 mètres de longueur.

Le lit doit-il pouvoir être déplacé ou non ?

Dans le cas de transports pour des soins particuliers, pour varier facilement l’emplacement du lit ou pour faciliter le ménage de la pièce, les roues, équipées de freins, sont indispensables. Veillez à leur qualité.

Si le lit n’a pas vocation à bouger, des pieds classiques suffisent.

Quelle couleur choisir pour un lit d’enfant handicapé ?

S’il est en capacité de le faire, impliquez l’enfant dans le choix de la couleur de son lit. Les teintes vives et chaudes (jaune, orangé, rose, rouge…) sont réputées plus stimulantes et apportent de la gaieté, tandis que le bleu et les nuances pastel ont un effet apaisant et rassurant.

Quels types de lits sont plus adaptés à un enfant autiste ?

Pour un enfant autiste qui a avant tout besoin d’être rassuré, certains lits sont conçus pour donner l’impression d’être enveloppé, comme dans une cabane ou un cocon qui offre à la fois un grand espace et un sentiment de protection. Les parois sont alors en filets.

Lit pour enfants autistes Lit pour enfants autistes

Lorsque l’enfant a besoin de se sentir comme dans un cocon.

Existe-t-il des lits de voyage pour enfants handicapés ?

Oui, ce sont des lits qui répondent aux mêmes objectifs qu’un lit « classique », mais pour un usage d’appoint ou pour les déplacements (week-ends, vacances…). Pensez à la présence ou non d’un ciel de lit, souvent plus rassurant pour l’enfant.

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous contacter, nous trouverons les réponses qui vous guideront dans vos choix. Ou envoyez un e-mail à : contact@ergosolutions.fr